Inédit : le véritable règlement
| plan du site | quelques photos |

La phrase du jour : " Qui regulae vivit, Deo vivit" (extrait du réglement)
c'est vivre pour Dieu que de vivre conformément à une règle

sweet home

 
Introduction
> Pourquoi ?
> Comment parler de Chavagnes ?
> De quel droit ?
> Particularités de ce Séminaire
> Réactions d'anciens.
 
L'histoire du Petit Séminaire :
 
La vie de tous les jours :
 
Les professeurs et le travail intellectuel :
 
Le recrutement
 
Et le sexe dans tout ça ?
 
Le coin des anciens
 
Bibliographie
 
Adresses et liens utiles (nouveautés 2021).
 
Vos Réactions.

Particularité de Chavagnes

Je n'avais pas écrit cette page dans la version de 2004, car je n'avais pas pris le temps et ne savais pas très bien ce qu'il y avait de particulier, à part "une atmosphère de non dit" que je sentais chaque fois que je rencontrais un ancien de Chavagnes, comme si, nous seuls qui y avions vécu, pouvions nous comprendre.

Je pensais que certains professeurs étaient proches de la maladie mentale en ayant des colères subites, des manies et même des apparitions. Cela devenait irrespirable en 4ème et nous attendions, tous, le rite qui marquerait la fin de notre séjour à Chavagnes : les fameuses "caillebotes" de la Rabatellière.

Je savais qu'il y avait des "chouchous" mais j'étais loin d'imaginer ce que cela représentait sexuellement parlant pour certains d'entre eux. Pour moi les chouchous avaient des passe-droits et des punitions atténuées.

L'obsession de la pureté et de la perfection dans l'obéissance a provoqué des troubles psychologiques même si on n'a pas été abusé. Je ne peux vous en écrire plus, je vous fais seulement la confidence que je l'ai dit de 1968 à 1970 au neuro-psychiatre du CHU de Nantes qui m'a soigné.

 

Pour répondre à la question de la particularité, on peut se reporter

  • au livre du père Chaillé et à la rubrique de ce site "histoire" page "Chavagnes est-il le premier séminaire créé en France ?". Disons que c'est le premier "reconnu",
  • au livre de Charles Suaud (un ancien de Chavagnes) devenu président de l'unité de sociologie de la fac de Nantes. Voir dans la bibliographie,
  • et aux deux livres de Jean-Pierre Sautreau qui analysent très bien l'efficacité du "recrutement" par "Monseigneur" Arnaud alias "grand cheval", dans le contexte religieux de la Vendée et la péoccupation de l'évêque de l'époque (Antoine Cazaux),
  • Enfin, aux révélations sur le grand nombre d'abuseurs et de victimes répertoriées par la commission Sauvé (donc très inférieure à la réalité, car toutes les victimes n'ont pas souhaité témoigner) qui mettent cette institution probablement en tête de l'églie catholique pour la pédocriminalité.

 

Ce site n'engage pas la responsabilité de l'Eglise institutionnelle.
Contact : webmaster@petitseminaire-chavagnes.com

accès au haut de cette page dernière mise à jour le 15 mars 2021