Inédit : le véritable règlement
| plan du site | une visionneuse à photos |

La phrase du jour : " Qui regulae vivit, Deo vivit" (extrait du réglement)
c'est vivre pour Dieu que de vivre conformément à une règle

sweet home

La vie de tous les jours >> Plan règlement
Chapitre Premier (sans titre)
- I La tenue à la chapelle
- II Les prières
- III La méditation
- IV La sainte messe
- V les offices
- VI Les visites à la chapelle
- VII Le chapelet et lecture spirituelle
- VIII Prières avant et après les exercices
- IX Les confessions
- X les communions
- XI Dévotion aux saints patrons
- XII Les Congrégations
- XIII Instruction religieuse
CHAPITRE SECOND Le travail
- I A l'étude
- II Les classes
CHAPITRE TROISIEME La santé
- I Le dortoir - tenue
- II Le lever
- III le coucher
- IV Les repas
- V Les récréations
- VI Les promenades
- VII L'infirmerie
CHAPITRE QUATRIEME Les relations
- I Relations avec les professeurs
- II Relations des élèves entre eux
- III Relations avec le personnel de maison
- IV Relations avec les personnes du dehors
- V Les correspondance et les commissions
Hors chapitre : Cas d'exclusion

but du séminaire

 

La fin que l'on doit se proposer dans une maison d'éducation chrétienne quelconque,c'est d'orner l'esprit des jeunes gens par la science,de former surtout leur coeur par la piété.
Outre ce but général, il en est un autre particulier aux Petits Séminaires. Ces établissements sont destinés â recevoir' les enfants que la Divine Providence, par une faveur toute spéciale, appelle au ministère des Saints Autels. Ceux qui ont l'avantage d'y être reçus doivent travailler à se former aux vertus ecclésiastiques, pour être, un jour,des prêtres selon le coeur de Dieu.


Telle a été l'intention de la Sainte Eglise,en instituant ces écoles préparatoires. Pour s'en convaincre, il suffira de lire le Décret suivant du Saint Concile de Trente:"Les jeunes gens,s'ils ne sont pas bien élevés et bien instruits, se laissent aisément aller aux plaisirs et aux divertissements du siècle. Sans une protection toute particulière et très puissante de Dieu, il n'est guère possible qu'ils se perfectionnent et persévèrent dans la discipline ecclésiastique s'ils n'ont été formés à la religion dès leur tendre jeunesse,avant que l'habitude des vices ne se soit emparée d'eux. Aussi le Saint Concile de Trente règle que toutes les Eglises Cathédrales, Métropolitaines et autres supérieures à celles-ci, chacune selon la mesure de ses facultés et l'étendue de son diocèse,seront tenues et obligées de nourrir et d'élever dans la piété,d'instruire dans la profession et la discipline ecclésiastiques un certain nombre d'enfants, dans un collège que l'on choisira.


Pour entrer dans les vues du Saint Concile de Trente, les enfants privilégiés qui sont reçus dans les Petits Séminaires doivent cultiver avec soin leur esprit et leur coeur, et ne rien négliger afin de répondre aux desseins de Dieu sur eux et pour se rendre capables de servir un jour utilement la Sainte Eglise leur Mère.

 

Les Elèves du Petit Séminaire de Chavagnes se feront remarquer :


1°) par une tendre piété envers Dieu, qui leur fait la grâce de les appeler au plus saint des états, - piété franche et sincère.


2°) par un respect affectueux et une entière soumission envers leurs maîtres, qui tiennent la place de Dieu à leur égard.

3°) par une charité douce et prévenante envers leurs condisciples.

4°) enfin par un amour constant pour l'étude.

Ils trouveront dans la fidélité à observer le règlement d'a la maison un moyen sûr et facile de remplir tous leurs devoirs, puisque c'est vivre pour Dieu que de vivre conformément à une règle : Qui regulae vivit, Deo vivit".

Ce site n'engage pas la responsabilité de l'Eglise institutionnelle.
Contact : webmaster@petitseminaire-chavagnes.com

accès au haut de cette page dernière mise à jour le 8 février 2010