Inédit : le véritable règlement
| plan du site | une visionneuse à photos |

La phrase du jour : " Qui regulae vivit, Deo vivit" (extrait du réglement)
c'est vivre pour Dieu que de vivre conformément à une règle

sweet home

La vie de tous les jours >> Plan règlement
Chapitre Premier (sans titre)
- I La tenue à la chapelle
- II Les prières
- III La méditation
- IV La sainte messe
- V les offices
- VI Les visites à la chapelle
- VII Le chapelet et lecture spirituelle
- VIII Prières avant et après les exercices
- IX Les confessions
- X les communions
- XI Dévotion aux saints patrons
- XII Les Congrégations
- XIII Instruction religieuse
CHAPITRE SECOND Le travail
- I A l'étude
- II Les classes
CHAPITRE TROISIEME La santé
- I Le dortoir - tenue
- II Le lever
- III le coucher
- IV Les repas
- V Les récréations
- VI Les promenades
- VII L'infirmerie
CHAPITRE QUATRIEME Les relations
- I Relations avec les professeurs
- II Relations des élèves entre eux
- III Relations avec le personnel de maison
- IV Relations avec les personnes du dehors
- V Les correspondance et les commissions
Hors chapitre : Cas d'exclusion

: LE TRAVAIL


Le second but du Séminaire, avons-nous dit, est d'orner l'esprit des jeunes gens par l'étude et la science. Les Elèves du Petit Séminaire apporteront au travail, qui doit les instruire, tous leurs soins.
Qu'ils s'y appliquent d'une manière surnaturelle, pour Dieu et pour les âmes, non pour la vaine gloire. Et si le travail offre quelque chose da pénible, ils se rappelleront que l'homme a été condamné à se nourrir du pain de 1a science, comme du pain matériel, à la "sueur de son front" et que celui qui était l'innocence même a bien voulu s'assujettir au travail. "In laboribus a juventute mea".
C'est à l'Étude et en classe surtout que le Séminariste doit travailler.

ARTICLE II
LES CLASSES

Personne ne doit entrer dans la classe avant le professeur. Mais on aura soin de n'être jamais en retard. Dès qu'on a mis le pied dans la classe, on est tenu au silence jusqu'à ce qu'on en soit sorti.
Avant la prière, tout le monde doit avoir déposé ses livres, pour n'être pas embarrassé et prier avec plus d'attention. On croise les bras.

S'il arrive, pour une raison quelconque, qu'on ne soit pas en règle pour ses devoirs ou pour ses leçons,on avertira toujours le professeur dès le début de la classe. Y manquer serait se rendre coupable ou aggraver sa faute. Toutes les fois qu'on sera interrogé , on se lèvera pour répondre.

En général, qu'on soit debout ou assis, on observera toujours une tenue modeste et convenable.

Tous les cahiers et toutes les copies présentés aux professeurs seront très propres et bien écrits. On y devra veiller avec un grand soin.
On évitera de dégrader ou de salir les tables, les bancs et les murs. Si les classes se faisaient parfois dans les salles d'étude, on se rappellerait qu'on n'a jamais le droit d'ouvrir le pupitre d'un condisciple.

Personne ne soufflera à l'élève qui explique ou qui récite.

Tout le monde doit suivre sur son livre ou sur son cahier et écouter avec attention, lorsqu'on donne ou qu'on corrige un devoir.
On priera avec respect le professeur d'expliquer ce qu'on n'aura pas compris, mais on ne posera pas de ces questions inutiles qui souvent ne sont qu'un sujet de dissipation ou de perte de temps.

On ne demandera jamais à sortir de classe, si ce n'est pour de très sérieuses raisons. La règle générale est qu'on ne sort jamais pendant les classes. Si on était demandé par des parents ou même par des ecclésiastiques, il faudrait la permission de Monsieur le Supérieur pour quitter la classe

C'est en classe qu'on peut faire le plus de progrès, mais à la condition d'écouter attentivement, de s'intéresser à la classe et de demander toutes les explications qui seraient utiles.

Quel beau modèle pour les Séminaristes que celui de Jésus au milieu des Docteurs: "Il les écoutait et les interrogeait".


Ce site n'engage pas la responsabilité de l'Eglise institutionnelle.
Contact : webmaster@petitseminaire-chavagnes.com

accès au haut de cette page dernière mise à jour le 8 février 2010