Inédit : le véritable règlement
| plan du site | une visionneuse à photos |

La phrase du jour : " Qui regulae vivit, Deo vivit" (extrait du réglement)
c'est vivre pour Dieu que de vivre conformément à une règle

sweet home

La vie de tous les jours >> Plan règlement
Chapitre Premier (sans titre)
- I La tenue à la chapelle
- II Les prières
- III La méditation
- IV La sainte messe
- V les offices
- VI Les visites à la chapelle
- VII Le chapelet et lecture spirituelle
- VIII Prières avant et après les exercices
- IX Les confessions
- X les communions
- XI Dévotion aux saints patrons
- XII Les Congrégations
- XIII Instruction religieuse
CHAPITRE SECOND Le travail
- I A l'étude
- II Les classes
CHAPITRE TROISIEME La santé
- I Le dortoir - tenue
- II Le lever
- III le coucher
- IV Les repas
- V Les récréations
- VI Les promenades
- VII L'infirmerie
CHAPITRE QUATRIEME Les relations
- I Relations avec les professeurs
- II Relations des élèves entre eux
- III Relations avec le personnel de maison
- IV Relations avec les personnes du dehors
- V Les correspondance et les commissions
Hors chapitre : Cas d'exclusion

REGLEMENT : CAS D'EXCLUSION

 

CAS D ' EXCLUS ION


Il y a, au Petit Séminaire de Chavagnes, comme dans toutes les maisons d'éducation, des cas d'exclusion. Ils y sont même plus nombreux que dans les établissements du monde, soit parce que l'éducation d'un Petit Séminaire doit être plus parfaite, soit parce que les punitions y sont moins fréquentes et moins sévères.

Voici les principaux cas pour lesquels un Elève serait exclu

1°) - On serait obligé de renvoyer du Séminaire tout Elève dont la conduite serait gravement et habituellement répréhensible, quels
que fussent d'ailleurs ses talents. Un seul acte même de désobéissance formelle et soutenue, ou de manque de respect envers un professeur, ou de brutalité envers un condisciple, peut être un cas d'exclusion.

2°) - On ne garderait pas non plus au Séminaire un enfant qui, après une épreuve suffisante, serait jugé d'une incapacité totale pour les études ou qui, par une paresse opiniâtre, se réduirait lui-même à une sorte de nullité.

3°) - On renverrait également du Séminaire tout Elève qui commettrait une faute notable et scandaleuse contre la Religion ou les bonnes moeurs ; tout Elève qui garderait ou prêterait à d'autres des livres mauvais ou reconnus comme tels ; tout Élève enfin qui, par ses conseils ou ses conversations, chercherait à détourner ses condisciples de leur vocation.

Un Elève est généralement obligé en conscience de signaler un condisciple qu'il raisonnait pour un Elève dangereux. Il doit prendre au moins l'avis de son confesseur, sans lui nommer l'Elève, sur la conduite à tenir en pareil cas.



Ce site n'engage pas la responsabilité de l'Eglise institutionnelle.
Contact : webmaster@petitseminaire-chavagnes.com

accès au haut de cette page dernière mise à jour le 8 février 2010